Lolysdolls.forum


 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

 


Partagez | 
 

 PETITES HISTOIRES ET POEMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
doudouline

avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 07/11/2009
Localisation : beaujolais vert

MessageSujet: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 11:46

Elle s'appelait Madeleine et elle était restée petite de taille, petite d'esprit. Sa maman qui l'aimait par dessus tout, lui avait donné ce prénom à cause des gâteaux qui embaumaient la maison lorsqu'ils sortaient du four et qu'elle adorait faire à tous ses  enfants.
Il y en avait huit en tout à la maison et la maman de Madeleine avait fort à faire. Les sept premiers étaient des garçons, grands et forts, qui réussissaient bien dans leur vie
Mais pas Madeleine. Elle, c'était l'innocente. Elle était restée trop longtemps au chaud dans le ventre de sa maman et son cerveau n'avait pas eu tout l'oxygène dont il aurait eu besoin. Mais, qu'importe, elle était aimée de toute sa famille, enfin presque toute. Son père, lui, s'en était détourné. Il n'aimait pas les faibles, les délicats, les éthéres, les retardés comme il disait. Alors il ne lui parlait jamais, ne la prenait jamais dans ses bras, ne l'embrassait jamais.
Mais sa maman si, ses frères aussi et elle était heureuse comme ça.
Un jour, on l'avait mise à l'école, mais ça c'était très mal passé. Les enfants l'avait bousculée et elle était tombée la tête la première sur un rebord. Il avait fallu l'emmener à l'hôpital et depuis, elle gardait une grande cicatrice sur le visage. Alors maman avait décidé de la garder à la maison et de lui apprendre à lire et à écrire. Ainsi personne ne se moquerait d'elle, ne rirait sur son passage ou ne se sauverait car les personnes différentes, si elles n'amusent pas les gens, leur font peur, comme à son père.
Madeleine n'avait qu'une amie, sa poupée Rose. Rose, elle, ne se moquait pas de Madeleine, ne lui tournait pas le dos. Rose était toujours là, près d'elle à attendre qu'elle la prenne dans ses petits bras maigres, qu'elle lui parle tout bas avec ses mots à elle.
Rose avait un visage de porcelaine sérieux avec de grands yeux lumineux et des beaux cheveux brillants. Maman lui avait fait une belle robe bleue à froufrous et Madeleine passait des heures à la coiffer maladroitement de sa main déformée. Car Madeleine n'était pas comme les autres enfants. Sa main droite était tordue comme un vieux cep de vigne, son dos était vouté et ses jambes frêles la portait à peine. Mais elle avait, comme sa poupée, de beaux yeux clairs et de magnifiques cheveux que sa maman peignait consciencieusement.
Rose aussi était abîmée. Elle était très vieille et avait été recousue de nombreuses fois, sa sciure sortant de son corps fin par les coutures de ses jambes. Elle en tenait pas debout sans son socle.
Madeleine ne vivait vraiment que la nuit, lorsque la maison était endormie, que la nuit montrait ses étoiles et le sourire de son astre, la lune. Elle se reflétait dans les yeux de Madeleine et dans ceux de Rose.
Alors la petite prenait sa poupée dans ses bras et sortait dehors, dans le jardin où elle sentait les fleurs qui exhalaient leur parfum délicat. Elle foulait l'herbe douce de ses pieds nus et allait jusqu'au petit étang écouter chanter les grenouilles. Quelquefois, elle passait le portail qui n'était jamais fermé et regardait la rue et les maisons sombres qui la bordait. Elle n'allait jamais loin mais c'était juste pour voir les maisons des autres, de ceux qui ne l'aimait pas. Et puis, quand le froid s'insinuait en elle, elle retournait clopinant jusqu'à son lit.
La journée, elle ne sortait jamais sans ses attelles aux jambes, des morceaux de bois qui lui tenait les jambes pour qu'elle reste droite et que ces os ne se cassent pas tout comme sa poupée. Si maman savait qu'elle sortait la nuit, elle se ferait gronder, c'est sûr.
Mais il ne pouvait rien lui arriver la nuit.
La vie a passé ainsi doucement. Ses parents sont partis un jour, l'un après l'autre et ses frères se sont bien occupés d'elle, faisant en sorte qu'elle ne soit jamais seule, qu'il y ait toujours quelqu'un qui lui tienne compagnie. Mais Madeleine ne s'est jamais ennuyée. Elle a beaucoup lu de contes et elle vivait dans un conte constamment avec sa poupée Rose.
Un soir, Rose est tombée du lit et son visage s'est brisé.
Le matin, l'infirmière est entrée pour apporter le petit déjeuner de Madame Madeleine, la doyenne de la maison de retraite des Rossignols. Elle était partie, comme ça, sans bruit dans son sommeil.
Sa grande cicatrice était devenue blanche sur son visage. Sur le sol, gisait une vieille poupée brisée.
Alors l'infirmière l'a ramassée, l'a emmenée à l'infirmerie et lui a recollé le visage. Rose avait la même cicatrice que Madeleine maintenant et l'infirmière remit la poupée dans les bras de la vieille dame.
Madeleine souriait tout comme sa poupée.

(comme c'est curieux, la poupée vous l'avez lu avait un visage sérieux au début de notre histoire !)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
swiffylyon

avatar

Messages : 6115
Date d'inscription : 06/11/2009
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 13:50

Au Paradis tout les anges se ressembles, comment ne pas sourire devant une si grande sérénité.
Ton histoire m'a tiré les larmes des yeux et sa fin est merveilleuse, car en soit pas une fin mais un renouveau.
Merci Doudouline de l'avoir partagée avec nous.
      

_________________
Coucou et gros bisous de Bretagne à Invité

Domaine des 2 mers : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

MerveilleusesBella    : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Une vie sans amour, c'est une vie sans soleil- Hervé Bazin
Revenir en haut Aller en bas
http://merveilleusesbella.over-blog.com/
doudouline

avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 07/11/2009
Localisation : beaujolais vert

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 13:56

C'est avec plaisir Sylvie. J'ai beaucoup écrit des histoires, en ai racontées à mes filles et puis après, plus personne pour en profiter, alors si je peux ici, c'est formidable pour moi

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
doudouline

avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 07/11/2009
Localisation : beaujolais vert

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 14:53

LE VOYAGE

Qu'il est tumultueux le voyage que l'on fait  a 20 ans,
Des rêves plein la tête, des étoiles dans les yeux
Et dans le coeur, des amours encore enfants
Qui nous rendent fous et aventureux

Qu'il est doux le voyage que l'on fait à 30 ans
Quand nos envies sont bien établies
Nos choix faits où des rires d'enfants
Résonnent dans le nid bien construit

Qu'il est serein le voyage que l'on fait à 40 ans
Avec les enfants qui grandissent
Notre compagnon devient grisonnant
Et nos sourires sont complices

Qu'il est étrange notre voyage à 50 ans
Remplis de doutes et de questions
Les enfants partis, le jour s'étend
Et on se remet de nouveau en question

Qu'il est long le chemin que l'on fait à 60 ans
Souvent tendus, les disputes nous déchirent
Les démons nous suivent insidieusement
Nous forçant souvent a nous détruire

Qu'il est étonnant le voyage que l'on fait à 70 ans
Où l'habitude nous entoure de coton blanc
La vie file si vite qu'on n'a plus le temps
De profiter des souvenirs encore présents

Qu'il est calme le voyage que l'on fait à 80 ans
On se regarde et on se souvient des beaux jours
Entourés des petits enfants bruyants et aimants
On a bien réussi notre vie, mon amour

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
doudouline

avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 07/11/2009
Localisation : beaujolais vert

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 14:54

Sur la branche de noisetier


Sur la branche de noisetier
Elle se balançait la journée
Regardait autour d'elle voleter
Les papillons et les verdiers

Elle aimait les alizées
Passant sur son dos vouté
Et ses doigts déliés
Serrait la branche de noisetier

La nuit elle fermait les yeux
Pour se reposer un peu
Attendant le jour se lever
Et recommencer, recommencer

Si elle ne pouvait dormir
Elle écoutait le zéphyr
Porter les lucioles dorées
Qui aimaient d'elle s'approcher

Le jour, le soleil la caressait
Et son corps se réchauffait
Sèchant les gouttes de rosée
Qui sur elle s'attardaient

Un jour la branche s'est cassée
Mais elle n'est point tombée
Son dos vouté et tout rond
Cachait des ailes de papillons

Et dans les lueurs de la soirée
Elle rejoignit ses fiancés
Commençant enfin sa vie
De joli papillon de nuit
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
flowergirl

avatar

Messages : 3689
Date d'inscription : 28/11/2009
Localisation : nord cotentin

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 15:35

Tu peux continuer Doudou,félicitations pour ces beaux textes .
Revenir en haut Aller en bas
http://mellody.blog4ever.com
momo

avatar

Messages : 5506
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 17:56

Bravi Doudou, tes textes sont magnifiques.
Fais nous en profiter encore.

_________________
la vie vaut le coup d'etre vécue[b]
Revenir en haut Aller en bas
doudouline

avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 07/11/2009
Localisation : beaujolais vert

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 19:11

Merci les amies

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Loly
Admin
avatar

Messages : 7450
Date d'inscription : 09/11/2009
Localisation : Au pays des marmottes

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 21:04

Super Doudou... tu as un don pour la plume.... c'est indéniable

_________________
Blog Loly
Revenir en haut Aller en bas
http://lolysdolls.blog4ever.com/blog/index-208345.html
doudouline

avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 07/11/2009
Localisation : beaujolais vert

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Sam 22 Mar - 21:53

Merci Loly  I love you

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
osiris

avatar

Messages : 6230
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Lun 24 Mar - 16:00

Je viens de lire ta belle histoire de madeleine doudou,
j'en pleure car ce wk, j'ai que des malheurs
Revenir en haut Aller en bas
doudouline

avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 07/11/2009
Localisation : beaujolais vert

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Lun 24 Mar - 19:24

Je suis désolée de vous faire pleurer avec mes histoires les filles. Je vais en inventer des plus gaies

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
osiris

avatar

Messages : 6230
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Dim 30 Mar - 12:45

Une nouvelle histoire doudou,
tu as dont pour écrire,
bravos et continue
Revenir en haut Aller en bas
doudouline

avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 07/11/2009
Localisation : beaujolais vert

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Mar 1 Avr - 19:58

La lettre



Mathide remonte ses lunettes qui tombent de son nez et se replonge dans les cartons. Sa tante Marguerite vient de partir pour un monde meilleur laissant à sa nièce son maigre héritage : une petite maison engoncée dans les bois et couverte de lierre. A l'intérieur, il n'y a que trois pièces : une cuisine minuscule, une chambre et une salle de bains. Le tout très peu meublé mais avec goùt. Les tapisseries méritent d'être changées et le sol d'être carrelé mais elle ressemble à une maison de poupée. Sa tante d'ailleurs ressemblait à une poupée : petite, menue, de grands yeux bleus et de magnifiques cheveux blancs bouclés. C'était une dame très vive et qui adorait son petit coin perdu dans la Creuse, près des multitudes de petits ruisseaux et des bois. Petite Mathilde partait avec elle se promener et Marguerite lui racontait les arbres, les rochers et les milliers d'elfes et de fées qui s'y cachait.
Marguerite ne s'ést jamais mariée et donc n'a jamais eu d'enfant. Mathilde était un peu sa fille. Elle aura pu se trouver un compagnon vu comme elle était jolie, songe Mathide, je ne comprends pas.

Mathide est venue vider la maison et ensuite, aller à l'agence immobilière mettre le bien en vente. Que ferait-elle d'une maison, si petite et si éloignée de tout ? Elle qui travaille à Limoges, n'a guère le temps de faire des trajets de son domicile à son travail et c'est pour cette raison qu'elle loue un studio près de ce dernier.
Dans un coin de la chambre, elle a trouvé quelques cartons entassés, dont elle se charge de faire l'inventaire : des livres, du tissu, de la dentelle, des bibelots certains cassés et recollés, de la vaisselle, des papiers.
Elle fouille dans les papiers pour voir s'il y en a qui lui serait utile pour la suite. Factures, notes, lettres d'amis et tiens une lettre bien chiffonnée et qui semble avoir été lue et relue.
Assise par terre, Mathilde déplie délicatement la lettre. L'écriture est typiquement masculine, le papier velin épais et la signature "Pierre", saute à ses yeux. Pierre ? qui cela peut-il être, jamais sa tante ne lui en a parlé.
Alors commence la lecture :
"Ma douce Marguerite,
Le temps est à la pluie et mon coeur aussi. Je pensais avoir une permission mais on nous a demandé de rester ici encore quelques temps.
La grenaille tombe autour de nous, beaucoup de camarades meurent et le moral est au plus bas. Je ne sais quand cette guerre finira et si tu m'attendras. J'ai peur que tu te lasses, que tu t'attaches à un autre et pourtant, je ne puis te demander de rester seule. Je suis un égoïste mais je prie le ciel que tu ais la patience nécessaire pour attendre mon retour.
Je te remercie pour tes lettres pleines de tendresse et pour les colis que j'ai partagé avec mes camarades d'infortune.
Si Dieu le veut, nous nous reverrons bientôt et je pourrais t'amener à l'Autel.
En espérant ce moment merveilleux, je t'embrasse avec toute ma tendresse.
Pierre "



Mathilde reste bouche bée. Sa tante ne lui a jamais parlé d'un garçon dans sa vie. Que s'est-il passé ? Qu'est-il devenu ?
Frénétiquement, elle fouille dans le courrier. En vain. Tout autour d'elle, c'est le bazar qui s'accumule alors avec un soupir, elle se met à ranger.
Tout d'un coup, un petit écrin usé attire son attention. A l'intérieur, il y a une médaille, un anneau en argent et un petit mot :



"Mademoiselle,
Nous avons le regret de vous annoncer la mort de Pierre Mansard. Ses derniers mots ont été pour vous et il nous a demandé de vous envoyer un anneau qu'il a acheté pour vous. Nous y joignons la médaille posthume qui lui a été décernée.
Nous renouvelons nos regrets sincères.
Veuillez croire, Mademoiselle, en notre sympathie.



Colonel De Beaulieu"



Mathilde regarde la médaille et puis prend l'anneau entre ses doigts. A l'intérieur une inscription "A Marguerite, ma femme".
Ainsi Mathilde comprend pourquoi sa tante ne s'est jamais mariée, elle l'était déjà de par ce serment de son amant.
Le soleil se met à briller et un de ses éclats frappe l'anneau comme si sa tante lui faisait un clin d'oeil.
Elle mets l'anneau à son doigt, l'embrasse et promet à sa tante de garder la maison, cette maison qui a été le témoin de son amour.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
momo

avatar

Messages : 5506
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Mar 1 Avr - 20:01

Superbe ton histoire.

_________________
la vie vaut le coup d'etre vécue[b]
Revenir en haut Aller en bas
doudouline

avatar

Messages : 1508
Date d'inscription : 07/11/2009
Localisation : beaujolais vert

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Mar 1 Avr - 21:16

Merci Momo  

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
osiris

avatar

Messages : 6230
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Mar 1 Avr - 22:07

Oh. Quelle jolie histoire
et oui durant la guerre ce n'était pas facile
Revenir en haut Aller en bas
flowergirl

avatar

Messages : 3689
Date d'inscription : 28/11/2009
Localisation : nord cotentin

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Mar 1 Avr - 23:38

Tout a fait de circonstance puisque je viens de regarder Apocalypse . Quelle triste époque .
Revenir en haut Aller en bas
http://mellody.blog4ever.com
bebe83

avatar

Messages : 1291
Date d'inscription : 05/11/2009
Localisation : VAR

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Mer 2 Avr - 9:48

super j'adore tes histoires merci ma nine   
Revenir en haut Aller en bas
http://mydollstory.skyrock.com/
swiffylyon

avatar

Messages : 6115
Date d'inscription : 06/11/2009
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   Mer 2 Avr - 9:57

Très belle histoire Doudouline    

_________________
Coucou et gros bisous de Bretagne à Invité

Domaine des 2 mers : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

MerveilleusesBella    : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Une vie sans amour, c'est une vie sans soleil- Hervé Bazin
Revenir en haut Aller en bas
http://merveilleusesbella.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PETITES HISTOIRES ET POEMES   

Revenir en haut Aller en bas
 
PETITES HISTOIRES ET POEMES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon Nabz et moi! (Petites histoires)
» Mes petites histoires que j'ai inventé
» Petites histoires ^^
» Le pire du pire (Petites histoires de poisse)
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lolysdolls.forum :: LE FORUM ET VOUS :: ANIMATIONS-
Sauter vers: